+

 Logo CHU de Nice

Numéro de téléphone du CHU de Nice

Français Allemand Anglais Arabe Espagnol Italien Russe


Formation

Accès à la formation

Infirmière au CHU de Nice

Pour être admis à effectuer les études conduisant au diplôme d'état d’Infirmier, les candidats doivent être âgés de dix sept ans au moins au 31 décembre de l’année des épreuves de sélection. 

Peuvent se présenter aux épreuves de sélection :

  • Les titulaires du baccalauréat français, les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études supérieures dans le pays où il a été obtenu ;
  • les titulaires de l’un des titres énoncés par l’arrêté du 25 août 1969 modifié susvisé, ou d’un titre admis en dispense du baccalauréat français en application du décret n°81-1221 du 31 décembre 1981 susvisé,
  • les titulaires d’un titre homologué au minimum au niveau IV, 
  • les titulaires du diplôme d’accès aux études universitaires ou les personnes ayant satisfait à un examen spécial d’entrée à l’université, 
  • les candidats de classe de terminale : leur admission est alors subordonnée à l’obtention du baccalauréat français. Ils doivent adresser une attestation de succès au baccalauréat à la direction de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers où ils se présentent dans les délais requis par l’Institut,
  • les titulaires du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique qui justifient, à la date du début des épreuves de trois ans d’exercice professionnel,
  • les candidats justifiant, à la date du début des épreuves, d’une activité professionnelle ayant donné lieu à cotisation à un régime de protection sociale :
    • d’une durée de trois ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social, autres que les titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture et d’aide médico-psychologique,
    • d’une durée de cinq ans pour les autres candidats.

Ces candidats doivent au préalable avoir été retenus par un jury régional de présélection dans les conditions définies aux articles 5 à 10 (titre I de l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’Etat Infirmier).


Aide-soignants et Auxiliaires de puériculture diplômés

Les titulaires d’un diplôme d’Etat d’aide-soignant et du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture qui justifiant de 3 ans d’exercice en équivalent temps plein à la date de clôture des inscriptions, bénéficient d’épreuves de sélection adaptées.


Titulaires d’un diplôme d’infirmier hors communauté européenne

Les titulaires d’un diplôme d’infirmier ou autre titre ou certificat permettant l’exercice de la profession d’infirmier obtenu en dehors d’un Etat membre de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Principauté d’Andorre ou de la Confédération Suisse peuvent bénéficier (sous réserve de réussite à des épreuves de sélection) d’une dispense de scolarité pour l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmer.
Ces épreuves sont organisées simultanément à celles des autres candidats et sont évaluées par le même jury.

Etudiants PACES

Les candidats non admis à poursuivre des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme et ayant validé* les unités d'enseignement (UE) du tronc commun de la première année commune aux études de santé (PACES) bénéficient d'épreuves de sélection adaptées et d'une dispense de certaines UE pendant la formation. Ils doivent fournir une attestation délivrée par la faculté de médecine datant de moins d'un an au moment de l'inscription.

 *il faut avoir la moyenne générale à l'ensemble des UE du tronc commun soit 500/1000 points au minimum

 

Dispense de première année d'études en soins infirmiers

Les titulaires d'un diplôme d'état de masseur-kinésithérapeute, d'ergothérapeute, de pédicure-podologue, de manipulateur d'électroradiologie médicale, du diplôme d'assistant hospitalier des services civils de Lyon ou, les étudiants en médecine pouvant justifier de leur admission en deuxième année du deuxième cycle des études médicales ou les sage-femmes ayant validé la première année de la deuxième phase bénéficient d'épreuves de sélection adaptées.

 

Descriptif de la formation

La formation conduit au Diplôme d’Etat d’Infirmier. 
Elle se déroule sur 3 ans totalisant 4200 heures réparties en 6 semestres :

  • 2100 heures d’enseignement théorique
  • 2100 heures d’enseignement clinique effectué en milieu professionnel (stages)

La formation se compose de 54 unités d’enseignement (UE) réparties en 6 champs :

  • sciences humaines, sociales et droit,
  • sciences biologiques et médicales,
  • sciences techniques infirmières, fondements et méthodes,
  • sciences et techniques infirmières, interventions
  • intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière
  • méthodes de travail.

Dont les modules d'enseignement clinique : stages qui sont effectués dans les spécialités suivantes :

  • soins de courte durée : médecine - chirurgie - réanimation - urgences,
  • soins en santé mentale et en psychiatrie,
  • soins de longue durée, soins de suite et de réadaptation,
  • soins sur des lieux de vie : médecine scolaire - médecine du travail - soins à domicile…

 

Les modalités d’évaluation des connaissances sont définies par le référentiel de formation. Les évaluations peuvent être individuelles, collectives, écrites, orales, à l’IFSI ou sur le terrain de stage. 
L’évaluation des compétences en stage est formalisée notamment par un suivi individualisé à partir d’un portfolio qui permet à l’étudiant de mesurer sa progression. Le portfolio est un outil mettant en exergue l’acquisition des compétences, des activités et des actes infirmiers.


La formation d’infirmier est sanctionnée par le Diplôme d’Etat d’Infirmier après l’obtention des 180 crédits européens (ECTS : European Credit Transfer System) correspondant à l’acquisition des dix compétences du référentiel soit :

  • 120 crédits pour les unités d’enseignement,
  • 60 crédits pour la formation clinique en stage.

La formation étant intégrée dans un cursus LMD, l’obtention du DE donne à l’étudiant un niveau « licence ».

 

Débouchés / Possibilités d’orientation après le D.E. Infirmier

L’ obtention du Diplôme d’Etat d’Infirmier permet l’exercice de la profession dans des secteurs très variés. 
Il vous permet de travailler :

En France

  • En secteur Hospitalier : Etablissements de santé publics et établissements privés en soins généraux.
  • En secteur Extrahospitalier : Centres de soins à domicile, Hospitalisation à Domicile (HAD), Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), maisons de retraite, centres départementaux d’action sociale, santé scolaire et universitaire, entreprises …
  • En exercice libéral et/ou en cabinet de groupe.

 A l’étranger

  • En mission humanitaire.
  • Dans les pays européens.

Possibilité de spécialisation après le Diplôme d’Etat d’Infirmier :

  • infirmier(e) puéricultrice - Durée des études : 1 an.
  • infirmier(e) anesthésiste - Durée des études : 2 ans.
  • infirmier(e) de bloc opératoire - Durée des études : 18 mois.
  • Cadre de santé « mention infirmier » - Durée des études : 10 mois.

De nombreux DU (anesthésie-réanimation, éthique, plaies et cicatrisation, stomathérapie etc…) sont accessibles et permettent également de se spécialiser dans un domaine d’activités. 

 

Demandes d'intégration à l'IFSI du CHU de Nice

Vous êtes étudiant infirmier dans un autre IFSI et vous souhaitez intégrer l'IFSI du CHU de Nice en cours de formation (en 2ème ou 3ème année), vous devez adresser un courrier de motivation à M. PAQUET, Directeur de l'IFSI, avant le 30 mai de l'année en cours.

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn