Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site de l’Ecole de Sages-Femmes (E.S.F) du Centre Hospitalier Universitaire de Nice.
L'école, créée en 2002, fait l’objet d’une autorisation délivrée par le Président du Conseil Régional après avis de l’Agence Régionale de Santé et d’une convention avec l’Université de rattachement.
Le nombre de place en première année à l’école de Maïeutique (Numerus Clausus)est fixé annuellement par voie d’arrêté ministériel. Nous accueillons chaque année 28 étudiants issus de l'Université de Nice et 2 de l'Université de Corté.  

La profession est ouverte aux candidats des deux sexes.

Notre mission

La formation des sages-femmes diplômées d'état a pour but la professionnalisation de l'étudiant par le biais de l'acquisition des connaissances théoriques, pratiques et comportementales.
Les enseignements théoriques et cliniques dispensés relèvent de la Maïeutique, discipline propre à la pratique des sages-femmes.

Dans cette perspective, à l’issue de leur formation, les jeunes diplômés devront :

  • garantir la qualité de la prise en charge médicale et psychologique,
  • répondre aux exigences d’une profession à responsabilité médicale,
  • collaborer efficacement avec les autres acteurs de périnatalité.

Les étudiants sages-femmes seront amenés à développer les compétences transversales qui leur permettront d’accéder à une autonomie professionnelle :

  • faire preuve d’esprit critique,
  • développer leur raisonnement clinique,
  • développer un esprit de concertation et de collaboration avec leurs pairs,
  • s’adapter à l’évolution de l’environnement médical et social,
  • appréhender la dimension ethnique particulière à leur champ professionnel.

Le projet pédagogique s’articule autour de :

  • une politique de responsabilisation des étudiants,
  • une relation pédagogique respectueuse et individualisée, 
  • un accompagnement personnalisé des projets professionnels exprimés,
  • un enseignement assuré par des universitaires et des professionnels de terrain, 
  • la qualification des membres de l’équipe pédagogique permanente et la complémentarité de leurs compétences spécifiques, 
  • une évaluation régulière du dispositif pédagogique suivie d’ajustements, 
  • l’accès à une mobilité nationale et internationale, 
  • la valorisation des travaux de recherche des étudiants (communications, publications). 

Qu’est-ce qu’une Sage-femme ?

Dotées d’un pouvoir de diagnostic et d’un droit de prescription, les sages-femmes forment une profession médicale à compétences définies :

  • La sage-femme assure la surveillance et le suivi médical de la grossesse et propose des séances de préparation à la naissance et à la parentalité. Elle assure, en toute autonomie, la surveillance du travail et de l’accouchement. Elle pratique les actes d‘échographie obstétricale systématiques ou de dépistage.
  • La sage-femme dispense les soins à la mère et à l’enfant après l’accouchement. Elle pratique la rééducation périnéo sphinctérienne liée à l’accouchement.
  • Au-delà de la période traditionnelle de la grossesse, la sage-femme accompagne également les femmes tout au long de leur vie en assurant leur suivi gynécologique de prévention et en prescrivant leur contraception. La sage-femme pratique les actes d’échographie gynécologique.
  • Elle peut réaliser des interruptions volontaires de grossesse par voie médicamenteuse dans les conditions définies par la loi.
  • Elle prescrit et pratique les vaccinations auprès de la femme, du nouveau-né et de l’entourage.
  • Les sages-femmes assurent un rôle important dans la prévention et la prise en charge des addictions, notamment en matière de tabacologie.
  • Les sages-femmes participent aux activités cliniques d’assistance médicale à la procréation.

Spécialiste de la physiologie, la sage-femme adresse ses patientes à un médecin lorsqu’elle décèle une pathologie. Elle peut pratiquer les soins prescrits par un médecin en cas de grossesse ou de suites de couche pathologiques.

Débouchés

L’obtention du Diplôme d’Etat de Sage-Femme permet l’exercice de la profession dans des secteurs très variés :

  • En secteur de soins : Etablissements de santé public, établissements privés.
  • En exercice libéral 
  • Dans les services de Protection Maternelle Infantile de la Fonction Publique Territoriale

Sous réserve d’obtention de diplômes complémentaires, la sage-femme peut pratiquer :

– Des actes d’ostéopathie,
– Des actes d’acupuncture,
– Des examens échographiques de mesure de clarté nucale et de longueur cranio-caudale. 

Baniere Region Sud