Le CHU de Nice prend en charge tous les types de cancers dans plusieurs services répartis sur 3 sites : l’Archet, Pasteur et Cimiez.

Depuis fin 2009, les établissements de santé doivent disposer d’une autorisation spécifique pour traiter les malades atteints de cancer, cette autorisation est délivrée par leur agence régionale de santé (ARS). 

Le dispositif d’autorisation de traitement du cancer impose le respect de trois mesures socles afin de garantir qualité, équité et sécurité des soins ainsi qu’un accès à l’innovation :

  1. Les 6 conditions transversales de qualité : le dispositif d'annonce, la concertation pluridisciplinaire, le respect des référentiels de bonne pratique, la remise d'un programme personnalisé de soins (PPS), l’accès aux soins accès aux soins de support ou complémentaires et d’accompagnement des malades et  l’accès aux innovations et à la recherche clinique. 
  2. Des critères d’agrément définis par l’Institut national du cancer pour les trois pratiques thérapeutiques (chirurgie, médicaments, radiothérapie) et des critères spécifiques en sus pour le traitement des enfants et des jeunes adultes ;
  3. Un seuil d’activité minimale distinct pour chacune des trois pratiques thérapeutiques.

Le CHU de Nice possède l’autorisation de l’activité de soins de traitement du cancer :

Sur le site de l’Archet  

Pour les adultes :

  • Chirurgie carcinologique (Mammaires, Digestives, Gynécologiques
  • Chimiothérapie
  • Utilisation thérapeutique de radioéléments en sources non scellées
  • Traitement du cancer de l’enfant et adolescent de moins de 18 ans (le site assure la prise en charge de l’ensemble de l’oncopédiatrie).

Sur le site de Pasteur

  • Chirurgie carcinologique (Urologique, Thoracique, ORL cervico-faciale et maxilllo-faciale)
  • Il assure tous les soins chirurgicaux de tous les types de cancer et une grande partie des soins médicaux (chimiothérapie, immunothérapie, soins de support...). Seule la radiothérapie n'est pas réalisée au CHU de Nice mais dans les centres de radiothérapie agréés.

Le CHU de Nice est un centre de recours pour certains traitements qui ne sont pas réalisables dans d'autres établissements (chimio-hyperthermies intra péritonéale, intra thoracique, greffe de moelle…). Il accueille des patients pris en charge initialement dans d'autres structures mais dont l'évolution de santé nécessite alors l'hospitalisation en milieu hospitalier et public. D’étroites collaborations sont établies avec d’autres structures dont le Centre de Lutte Contre le Cancer de PACA-Est : le Centre Antoine Lacassagne.

Le CHU de Nice adhère au Réseau Régional de Cancérologie dénommé « OncoPaca-Corse et Monaco » et se situe en bout de chaîne, sous la Tutelle de l’INCa au niveau national et de l’Agence Régionale de Santé. Le réseau régional de Cancérologie OncoPaca-Corse et Monaco réunit toutes les compétences médicales, techniques et humaines pour accompagner les patients atteints de cancer.